Les conditions pour bénéficier gratuitement de l’isolation des combles

isolation des combles

La grande majorité des habitations construites depuis 2012 disposent d’une isolation thermique de qualité, empêchant les fuites de chaleur. On ne peut en dire autant des maisons plus anciennes, dont l’isolation peut n’être que partielle ou de mauvaise qualité. Pour éviter le gaspillage énergétique, l’Etat propose depuis 2013 le financement total des travaux d’ isolation thermique de vos combles. Très avantageuse, cette offre nécessite cependant de répondre à plusieurs critères d’éligibilité.

Pourquoi isoler les combles en priorité ?

Une maison mal isolée laisse facilement échapper la chaleur vers l’extérieur, durant l’hiver. Alors que le plancher, les murs et les fenêtres laissent fuiter entre 10 et 20 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage, vos combles, à eux seuls, peuvent en laisser passer jusqu’à 35 %. Les combles sont donc une cible prioritaire et leur isolation pourrait quasiment diviser votre facture de chauffage par deux. Cependant, le prix de l’isolation des combles est, en moyenne, de 1500 €, et ce tarif peut augmenter, notamment dans le cas d’une isolation extérieure. Les ménages, qui hésitent souvent à investir dans des travaux de rénovation, ont donc tout à gagner à souscrire à l’offre d’isolation gratuite. Des sites tels que mescomblesgratuits.fr/ vous aideront à savoir si vous y êtes éligibles.

Vos combles sont-ils éligibles à l’offre d’isolation gratuite ?

Si cette offre d’isolation gratuite est accessible à de très nombreux foyers, tous les combles n’y sont pas éligibles. En effet, ces travaux d’ isolation gratuits ne concernent que les combles perdus. De fait, les combles aménagés en pièce à vivre ou en lieu de stockage ne pourront en bénéficier. Plus précisément, l’on considèrera des combles comme perdus selon trois critères : si leur hauteur moyenne est inférieure à 180 centimètres, si la disposition des charpentes ou des fermettes empêche tout aménagement de l’espace ou encore si la pente des rampants du toit est inférieure à 30 degrés. Si vos combles correspondent à l’un de ces trois critères, ils sont considérés comme des combles perdus et sont donc éligibles à une isolation gratuite, à condition que vous respectiez les autres critères de sélection.

Quels sont les autres conditions d’éligibilité ?

Pour isoler vos combles gratuitement, votre maison, que vous en soyez propriétaire ou locataire, doit être votre résidence principale. Elle doit se trouver dans un département des zones H1 ou H2. Ces deux zones comprennent l’ensemble des départements de France métropolitaine, à l’exception des départements bordant la mer Méditerranée, Corse comprise. Seuls les combles perdus ne disposant pas déjà d’une isolation, ou si celle-ci date d’au moins 15 ans, sont éligibles à l’offre. Enfin, les revenus du ménage sont à prendre en compte, en fonction de la composition du foyer et du lieu de résidence. Au dessus d’un certain plafond, vous ne serez plus éligible à l’offre, prioritairement réservée aux classes les moins aisées. Ainsi, une famille de quatre personnes vivant en province ne devra pas dépasser 30 000 € de revenus annuels pour en bénéficier. Ces chiffres évoluent chaque année et il est possible de tester son éligibilité gratuitement et en quelque minutes sur de nombreux sites internet.