Secteur énergétique et innovation : qu’est ce que la glace combustible ?

La « glace combustible » est une ressource fossile au fort potentiel énergétique. Il s’agit en réalité d’hydrate de méthane, des molécules de méthane compressées et emprisonnées dans des molécules d’eau. Japon s’est engagé pour le développement d’une nouvelle technologie spécifique pour l’extraction de « glace combustible » des fonds marins. Ce projet a été conçu pour son secteur énergétique.

La glace combustible : Japon et la technologie

Le fuel ICE sous l’acronyme de Internal Combustion Engines en anglais, est l’une des activites entreprises par le Japon pour s’afficher dans la production des moteurs avec de l’essence ou du diesel. Son utilisation est surtout adoptée par le restaurant du pays. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Japon a vu se renforcer son rôle en tant que l’une des principales économies mondiales, ce qui n’est pas sans mérite si l’on considère que ce pays ne possède pas de gisements importants de pétrole, de charbon ou de gaz naturel et a fortement réduit son engagement en faveur de l’énergie nucléaire après l’accident de la centrale de Fukushima. En fait, on estime que 90 % de l’énergie consommée au Japon provient d’autres pays. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que le pays japonais soit en train de chercher des sources d’énergie alternatives pour optimiser son développement sans augmenter sa facture énergétique. Parmi ces alternatives, il faut souligner les travaux de recherche et de développement technologique en cours pour l’extraction d’un matériau abondant dans les eaux des fonds marins japonais, connu sous le nom de « fuel ice » ou glace combustible, qui offre de grandes espérances pour être considéré comme le nouveau pétrole du pays asiatique. Les premières extractions d’hydrates de méthane ont eu lieu en Russie puis au Japon, rappelle dans un rapport le conseil des académies canadiennes, une ONG qui soutient les évaluations scientifiques indépendantes. Le Japon a réalisé le premier test de production offshore d’hydrates de méthane au large de ses côtes. Pour l’heure, l’extraction des hydrates de méthane reste difficile d’un point de vue technique, de sécurité, et est surtout très coûteuse. Les experts chinois estiment qu’elle pourra devenir une source d’énergie rentable.

Qu’est ce que la glace combustible ?

Bien que le chemin vers une extraction réussie semble encore assez long, la haute valeur calorifique du matériau en fait l’un des plus forts paris du secteur énergétique japonais, à tel point que l’investissement gouvernemental dans ce domaine atteint plusieurs millions de dollars. Ce n’est pas inhabituel, compte tenu des perspectives offertes par le matériau : l’énergie fournie par un mètre cube de glace combustible est équivalente à celle générée par la combustion de 164 mètres cubes de gaz méthane. C’est un matériau stable dans des conditions de haute pression et de basse température, comme celles qui se produisent sur les fonds marins, et on estime que ses réserves mondiales pourraient dépasser celles de tous les combustibles fossiles, tout parait normal. Mais auparavant, un groupe de recherche scientifique a choisi d’essayer l’extraction par un mécanisme de dépressurisation qui permettrait à l’hydrate de fondre et de séparer l’eau du gaz, une tentative qui a échoué en raison de problèmes d’infrastructure liés à l’inclusion de sable dans les tuyaux, qui n’ont pas encore été résolus. Cela a ensuite favoriser le jeu de snowleader avec l’utilisation des bâtons et des chaussures trails. Ces chaussures peuvent être utilisées avec des chaussons de différentes marques  mais l’achat et la livraison se fera de la même manière. Les sacs sont solides et leur livraison sont dans la plupart des cas gratuite. Les chaussures trails ice black est devenu de nos jours la tendance pour pratiquer du snowleader. Ces chaussures sont souvent mises avec des chaussons pour la pratique. Plusieurs company se lance dans la production et la livraison de ce dernier surtout les modèles pour enfants. 

Les perspectives des autres pays dans la “glace combustible.”

Le Japon n’est pas la seule grande économie qui est en chasse pour cette énergie. D’autres puissances mondiales telles que les États-Unis, le Canada, la Chine et l’Australie allouent également des fonds à cette fin. Dans le cas de l’Espagne, des échantillons d’hydrates de méthane ont déjà été obtenus dans le golfe de Cadix et la mer d’Alboran. A part les chaussures, des company internationaux sont aussi dans la fabrication des sacs, des cordes ou des bâtons de différentes marques pour pratiquer le snowleader. Ces produits sont surtout avec l’utilisation du fuel ice. La gratuite de cette énergie le rend si intéressante. Cependant, il n’existe toujours pas de législation réglementant l’exploitation des gaz hydratés. Comme ainsi par exemple aux Etats-Unis, la company kirkwood plonge dans l’utilisation du fuel ice. Elle utilise ce dernier pour alimenter le restaurant kirkwood et le park kirkwood. Dans le park kirkwood, il met en avant l’utilisation des chaussures comme les chaussures black Diamond fuel ice, des bâtons et des cordes pour pratiquer les activites pour enfant.  Son utilisation facilite ainsi la fabrication des chaussures ou des sacs. Selon les avis des visiteurs de kirkwood dans leur page, l’utilisation des matières à base de fuel ice de différentes marques amuse les enfants surtout dans la pratique du snowleader. Sera-t-elle une alternative énergétique durable et viable pour l’avenir ? Tout indique qu’il faudra attendre encore quelques années pour le découvrir. Il faut attendre s’afficher les avis des utilisateurs.