Lin et chanvre : des matériaux composites

Les fibres naturelles, par exemple les fibres naturelles animales comme la laine de mouton ou les fibres naturelles végétales comme le coton, ont longtemps été transformées principalement dans l’industrie textile. Les fibres naturelles se caractérisent entre autres par une faible densité, une bonne isolation thermique, une bonne transformabilité et une bonne disponibilité. Depuis un certain temps, les fibres naturelles (essentiellement végétales) sont également utilisées dans les composites, dans les plastiques renforcés de fibres naturelles ou dans les composites bois-plastique, pour améliorer les propriétés des plastiques et remplacer les fibres synthétiques coûteuses comme les fibres de verre.

 

Les matériaux composites : à quoi ça sert

Les plastiques renforcés de fibres naturelles sont des plastiques (fossiles ou naturels) dans lesquels des fibres naturelles sont incorporées pour plus de stabilité. Ces matériaux se caractérisent par une faible densité combinée à une grande résistance et rigidité. En tant que matériaux de construction légers, ils sont donc utilisés, par exemple, dans les pièces de carrosserie des voitures. Outre leur faible poids, leur faible tendance à l’éclatement et leur bonne isolation acoustique font des plastiques renforcés de bons matériaux pour la construction de portes et les garnitures intérieures dans le secteur automobile. Même si l’industrie automobile est aujourd’hui le plus grand transformateur de plastique renforcés, les moulages en fibres naturelles sont également utilisés dans d’autres industries, par exemple sous la forme de mallettes ou de chaises de bureau.

 

Quels sont les types de matériaux composites ?

Selon le type de fibre végétale naturelle, on distingue les fibres de bois et les fibres libériennes. Les fibres de bois proviennent souvent de sous-produits de la transformation du bois, par exemple des copeaux de bois. Ils sont donc très peu coûteux, mais n’ont pas de propriétés particulières. Ils peuvent être améliorés par des étapes de raffinement et sont donc utilisés comme composites bois-plastique dans un large éventail d’applications. En revanche, les fibres libériennes (par exemple celles du lin ou du chanvre) ont souvent de très bonnes propriétés mécaniques, mais sont plus chères en comparaison. Ils sont principalement utilisés comme élément de renforcement pour les matériaux de construction de qualité supérieure.