Zoom sur l’utilisation de la paille dans le secteur de la construction

La paille est l’un des matériaux qui respectent le plus l’environnement. La paille est naturelle, renouvelable, biodégradable et on peut en disposer localement. Elle est également peu cher par rapport à ses bonnes performances énergétiques et sa résistance. Pour toutes ces raisons, la paille peut être utilisée comme matériau principal pour construire une maison écologique. Quel est le principe de sa construction ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une maison en paille ?

La paille pour la construction : un choix éco-responsable

La construction est l’une des principales sources de pollution de l’environnement. On estime, par exemple, que la production de béton armé contribue pour 10, les émissions mondiales de CO2. C’est pourquoi les chercheurs étudient constamment des alternatives aux technologies de construction traditionnelles qui produisent moins de monoxyde de carbone et sont donc plus durables. Sur ce plan, le choix de la paille comme matériau de construction devient une solution de plus en plus populaire. En effet, la paille, comme d’autres matériaux végétaux pouvant être utilisés dans la construction, permet une réduction significative des émissions de dioxyde de carbone, par rapport au ciment, générant ainsi un impact environnemental plus faible.

Autres avantages de l’utilisation de la paille dans le secteur de la construction

En plus de réduire considérablement l’impact environnemental, l’utilisation de la paille dans la construction est écologiquement durable, car elle offre d’autres avantages intéressants : les bâtiments relativement petits sont construits avec de la paille, ce qui est également un avantage, car les petits bâtiments permettent une meilleure efficacité énergétique, la compacité des bâtiments en paille est également utile pour la simplicité et la rapidité de la construction. Les bâtiments en paille ne nécessitent pas l’utilisation de matériaux à forte intensité énergétique ni de main-d’œuvre particulièrement qualifiée. La technologie est ainsi pratiquement à la portée de tous.

Le système de construction des bâtiments en paille

En Italie, la construction de structures de bâtiments est régie par les normes techniques de construction. Toutefois, selon ces normes, la paille n’est pas considérée comme un matériau de construction. Un bâtiment en paille doit donc être construit selon le système “Poteau et poutre”, c’est-à-dire poutre et pilier, avec une ossature structurelle qui transfère les charges d’exploitation et les charges permanentes aux fondations. Le squelette structurel peut être en bois, en béton ou en acier, des matériaux dits “froids”. La paille, en revanche, est considérée comme un matériau chaud et, au contact de matériaux froids, elle est destinée à pourrir et à se décomposer. Ce système, dit non-porteur, a l’avantage d’utiliser des balles moins denses, ce qui donne une plus grande flexibilité et la possibilité d’insérer plus d’ouvertures dans les faces des murs. Ce système diffère du système porteur utilisé aux États-Unis, où la paille peut être utilisée avec des fonctions structurelles. La méthode américaine est moins coûteuse que la méthode italienne, y compris en termes économiques.

Construction en paille avec le système d’auto construction

L’un des points forts de la construction en paille est la possibilité d’utiliser la méthode d’auto-construction. Les caractéristiques du matériel sont, en effet, telles qu’il est possible de concevoir des projets qui peuvent facilement être réalisés par des personnes non spécialisées. Il est bien sûr, important qu’il y ait la supervision d’un professionnel qui a déjà été présent sur d’autres chantiers de construction. Bien entendu, avant de se lancer dans un tel projet, il est nécessaire de connaître les références réglementaires locales en la matière. Il est également nécessaire de se renseigner sur la disponibilité du matériel, afin de comprendre s’il est facile de l’obtenir à proximité du site d’intervention. La phase préliminaire doit ensuite se conclure par des études visant à explorer la solution possible à adopter pour la création de fondations.